Géant de la tech & startup : comment construire des synergies avec l’IA ?

Les sociétés de logiciels et de solutions informatiques sont en route pour l’intelligence artificielle. Mais laquelle de toutes remportera la bataille et surtout qu’elle est LA stratégie qui va payer ? Aujourd’hui, une seule de ces sociétés sort du lot, elle est spécialisée dans les cartes graphiques et compte bien garder son avance.

Publication le 2 décembre 2020.

Répondre aux exigences d’aujourd’hui et de demain

A l’heure actuelle, ces sociétés sont très attendues par de nombreuses entreprises spécialisées dans l’IA afin de soulager leur charge de travail et de calculs haute performance (HPC) les plus intensives. Il s’avère que Nvidia a une avance considérable sur l’IA notamment avec l’ouverture de son cloud GPU Compute aux chercheurs en IA. Ces derniers peuvent profiter d’un ensemble d’outils pour des besoins de calculs haute performance (HPC) mais également en solutions d’auto-apprentissage (deep learning) optimisées. De plus, Nvidia a annoncé en mai dernier la première plateforme qui compte répondre aux exigences de nombreuses sociétés. Elle entend réunir HPC et IA dans sa plateforme HGX-2 afin d’aider les entreprises à développer leurs algorithmes beaucoup plus rapidement. En effet, cette dernière a compris que nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère du numérique et par conséquent, engendrer de nombreuses mutations passant par l’industrie, le retail, l’environnement, etc. Les ambitions les plus irréelles vont enfin pouvoir se développer grâce à ce type de plateforme.

Les GAFAM, BATX et NATU sont déterminées à relever tous les défis en matière d’IA. Mais cela ne se fera pas sans l’aide des sociétés de logiciels pour les supporter dans leur puissance de calcul. On retrouve notamment cela dans le domaine des paniers intelligents, de la reconnaissance faciale…

S’orienter vers une stratégie de bon sens

Même si Nvidia détient une solide avance sur ses concurrents, l’intelligence artificielle commence à faire son nid dans le marché des solutions informatiques et elle n’échappera pas à la concurrence progressive de ses adversaires. Ces sociétés veulent toutes développer leurs produits dans cette voie mais certaines ont un retard considérable. Mais, la course à l’IA dans ce secteur comme pour les pays est loin d’être terminée. Tout est encore possible, si la stratégie adoptée est la bonne.

xxii_abyss

Auteur

Docteur en Intelligence artificielle

Co-rédigé par Leia Ruffini

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le sur les réseaux